533 fiches de concours de la Fonction Publique

Fiche métier

Trouvez votre métier » 

 

 

Officier de port adjoint | BAC à BAC + 2

Type : externe | Filière : Sécurité et justice | Secteur : FPE

Fréquence d'embauches (Fréquence d'embauches : non connue) ?

Salaire non connu

Recrutement sur concours

Condition d'âge. Minimum : non / maximum : 48 ans




Les officiers de port adjoints secondent les officiers de port dans l'exercice de leurs fonctions et s'il est nécessaire les suppléent. Il s'assure donc du bon fonctionnement du port : placement des bateaux, contrôle la cargaison des navires, cordonne l'assistance aux navires en danger, assure la permanence de l'autorité portuaire et s'occupe de la prévention et la lutte contre la pollution des eaux.

Ils peuvent, dans les ports autres que les ports d'intérêt national, assumer la fonction de commandant de port, sous l'autorité du directeur du port et des ingénieurs.

Comme les officiers de port, mais placés le cas échéant sous leur autorité, Les officiers de port adjoints ont pour vocation de veiller au respect de nombreux lois et règlements régissant l'activité portuaire
Classe normale
classe fonctionnelle
Être titulaire d'un titre ou brevet de la marine marchande

ou titulaire d'un des brevets supérieurs suivants : manoeuvrier; timonier; naviagateur ou hydrographe et avoir servi en qualité d'officier, ayant au moins le grade de premier maître.


ou titulaire d'un diplôme ou titre d'un état de l'Union européenne.

ou Avoir une expérience professionnelle salariée ou non, exercée de façon continue ou non :

D'au moins 3 ans à temps plein (durée totale cumulée) relevant de la même catégorie socioprofessionnelle que celle de la
profession à laquelle la réussite au concours permet l'accès
- D'au moins 2 ans à temps plein (durée totale cumulée) relevant de la même catégorie socioprofessionnelle que celle de la
profession à laquelle la réussite au concours permet l'accès accompagnée d'un titre ou diplôme de niveau immédiatement
inférieur à celui requis.
1ère épreuve : (durée : 3h - coefficient 3)
Composition sur plusieurs questions relatives au droit public et au droit appliqué au milieu maritime et
portuaire. Pour cette épreuve, certaines questions sont obligatoires, d'autres au choix du candidat
- 2ème épreuve : (durée : 3h - coefficient 3)
Composition sur une ou plusieurs questions relatives au navire et à la sécurité du navire
- 3ème épreuve : (durée : 2h - coefficient 3)
Composition sur une ou plusieurs questions relatives au port et à la sécurité dans le port
Pour l'ensemble des épreuves, il est tenu compte de la manière de rédiger
- 4ème épreuve : (durée : 2h - coefficient 3)
Version et thème faisant appel à des connaissances en anglais courant mais à caractère maritime.
L'usage d'un dictionnaire entièrement rédigé en anglais est autorisé. Toute note égale ou inférieure à 5 sur
20 à cette épreuve est éliminatoire.
1ère épreuve : (durée : 30 minutes - coefficient 5)
Conversation avec le jury ayant comme point de départ un exposé sur les fonctions que le candidat a
exercées et consistant en des questions destinées à permettre d'apprécier son aptitude à utiliser son
expérience dans ses nouvelles fonctions.
- 2ème épreuve : (durée : 30 minutes - coefficient 3)
Épreuve orale en langue anglaise faisant notamment appel au vocabulaire normalisé de l'organisation
maritime internationale, à partir d'un jeu de situations qui sont prises dans des exemples vécus.
- 3ème épreuve : (durée : 20 minutes - coefficient 1)
Facultative de langue vivante étrangère (Allemand, italien, espagnol, arabe, russe et portugais).
Seuls les points obtenus excédant la moyenne de 10/20 sont pris en compte.